helicopter china 468x312 Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin

les riches Chinois et les avionneurs étrangers sont satisfaits : le ciel de la Chine s’ouvre enfin aux vols privés, présageant un essor en flèche du secteur.

Les fabricants d’hélicoptères ou de jets d’affaires prévoient de multiplier leurs ventes, à l’image du Français Dassault Falcon qui vient d’installer son bureau Asie à Pékin, nouveau « centre de gravité » du marché.

L’espace aérien de la Chine — troisième plus vaste pays de la planète — reste sous le contrôle étroit des militaires.

Mais les restrictions imposées par l’Armée populaire de libération se sont récemment assouplies et la libéralisation devrait s’accroître.

Il fallait auparavant une semaine pour obtenir des autorités l’approbation d’un plan de vol privé, aujourd’hui une journée voire quelques heures suffisent.

Frank Lee 468x227 Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin

Le gouvernement, qui encourage les puissants conglomérats chinois à investir outre-mer — notamment en Afrique moins bien desservie par les lignes commerciales –, a compris l’utilité de l’aviation d’affaires.

Certains jets d’affaires permettent depuis Pékin de rallier sans escale Londres, Nairobi ou Los Angeles.

L’aviation privée en Chine va être l’un des secteurs au développement le plus rapide ces dix prochaines années. Chaque année la croissance dépasse 30%.

Il faut dire que les ventes débutent de pratiquement zéro: sur 15.000 jets d’affaires dans le monde,  moins de 150 se trouvent en Chine.

John Rosanvallon, patron de Dassault Falcon, confirme le démarrage « brutal » du marché, avec des clients qui « veulent tout de suite les plus gros avions ».

business jet china Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin

« On voit une activité qui devient importante. A l’horizon de deux-trois ans, la Chine va représenter non plus 1% mais 10% de notre marché mondial ».

Dassault ambitionne de vendre à moyen terme une dizaine d’avions d’affaires par an dans le pays, à un prix unitaire de 30 à 50 millions de dollars.

Il s’est positionné moins vite que son principal concurrent, l’Américain Gulfstream, qui affirme détenir 63% du marché des gros jets en Chine.

« Nous sommes très confortés par ces chiffres », confie à l’AFP Jeff Miller, vice-président de la communication de Gulfstream.

« Les procédures de contrôle aérien en Chine sont devenues nettement plus flexibles, ce qui réduit le délai des plans de vol », se félicite-t-il.

hainan rendez vous helicopter 468x311 Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin

Les millionnaires chinois s’achètent souvent un jet « pour la frime » ou pour rivaliser avec une connaissance également fortunée, explique Walter Wang, rédacteur en chef de Jet Asia Pacific.

Certains avions, sans le nombre réglementaire de pilotes et de membres d’équipage, restent même ensuite cloués sur le tarmac, relate-t-il.

Les acheteurs vont selon lui peu à peu devenir plus « rationnels » et voir leur jet comme un « outil » d’expansion commerciale.

Pour conquérir ces gros budgets prêts à « flamber », un salon se tient désormais chaque printemps sur l’île tropicale de Hainan, celle de la jet-set chinoise.

Lors du Hainan Rendez-Vous, le seul évènement majeur destinés aux chinois les plus fortunés, sont proposés sur un même site jets, yachts et villas de rêve.

hainan rendez vous 2010 468x311 Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin

Les perspectives sont aussi roses pour le secteur des hélicoptères et des petits avions, avec les grands constructeurs mondiaux — Eurocopter, Bell, Robinson, Agusta, Cessna — dans les starting-blocks en Chine.

Le mois dernier, les autorités ont diffusé une circulaire sur « l’ouverture progressive » de l’espace aérien de basse altitude, où évoluent ces appareils.

Cela devrait raccourcir les délais d’obtention des autorisations de vol et favoriser le tourisme aérien.

Source: AFPrelaxnews - Photos : Hainan Renez-Vous ( Site officiel )

private jet sanya 468x263 Hélicos et jets privés: le ciel chinois souvre enfin